Figuière, Atmosphère 2014

01/06/2017

Faut-il rappeler que les bulles en Provence doivent beaucoup au regretté Alain Combard. Il était l'un des initiateurs de l'association créée il y a une dizaine d'années pour réfléchir à un cahier des charges spécifique. D'abord élabore en syrah, cinsault, grenache, l'effervescent de Figuière a vite abandonné la syrah pour un assemblage cinsault aux deux
tiers, grenache un tiers, plus fruité et moins dosé (de 6-7 g à 4 aujourd'hui), élevé neuf mois sur lattes. Une couleur pétale de rose, des bulles fines et des arômes d'agrume, d'abricot, de fraise des bois et de framboise
sur une note légèrement toastée.
La belle bouteille conique cédera la place à un flacon plus classique pour le millésime 2015.
Avec des rillettes de saumon ou une tarte aux fraises.

En savoir plus