Domaine Saint André de Figuière (Provence) « Jolis rouges avec une bonne matière et pas trop de chaleur »

30/09/2014
À Saint André de Figuière, ouf, toute la vendange est rentrée, les fermentations sont en cours.
"On a vendangé plus tôt que d'habitude, entre le 21 août et le 15 septembre. Cette année l'ennemi ce n'étaient pas les sangliers (80 % du domaine étant désormais équipé de clôtures électriques), mais le mistral, qui a soufflé pendant toute une semaine. Le risque de sur-concentration des raisins a imposé des vendanges précoces. Précoces, mais mûres, les jus sont beaux et complexes, déroulant de très jolis arômes. Le petit stress thermique subi par les raisins a généré un millésime sur la fraîcheur. Un beau millésime, on se prédestine notamment à de jolis rouges avec une bonne matière et pas trop de chaleur. Et pour s'amuser, en sus des cuvées classiques reconnues du domaine, et parce qu'on est curieux à Figuière, cette année on a choisi de tester différents principes de vinification et d'élevage, comme par exemple :
- une micro-cuvée de 70 hl de syrah en macération carbonique - obtiendra-t-on un vin sur le fruit et souple ?
- une vinification comparative de deux lots du même rosé, en fût (5 hl) et en cuve inox (12 hl), avec ajout de bûchettes de chêne (qui sont des assemblages de plusieurs chauffes) dans les deux - laissons le temps au temps.
Bien sûr, la destination de ces jus reste à déterminer par la dégustation une fois les fermentations achevées".
François Combard, responsable de la production, et Magali Combard
En savoir plus